Robert Aird

Robert Aird

Historien, spécialiste de l’humour au Québec et enseignant à l’École nationale de l’humour

Robert Aird est historien et auteur de plusieurs ouvrages sur l’humour au Québec, notamment L’histoire politique du comique au Québec ainsi que L’histoire de la caricature au Québec avec Mira Falardeau chez VLB éditeur. Il enseigne l’histoire du rire à l’École nationale de l’humour (ÉNH) et est co-concepteur et tuteur d’un cours sur l’histoire culturelle du comique à la TÉLUQ. Il travaille actuellement sur une histoire du comique au cinéma québécois.
Bernard Andrès

Bernard Andrès

Professeur émérite

Professeur émérite à la Faculté des Arts de l’Université du Québec à Montréal, Bernard Andrès est historien de la littérature. Il prépare une « Archéologie de l’humour au Québec  ». Ses plus récents travaux portent sur l’humour en guerre(s) durant le Siège de Québec en 1759, la Conquête anglaise, la Guerre de 1812 et celle de 1914-18. Il a aussi étudié l’humour amérindien en Nouvelle-France et, plus récemment, dans les caricatures d’Amérindiens durant les crises d’Oka et d’Idle No More.
François Brouard

François Brouard

Professeur titulaire, Sprott School of Business, Carleton University

François Brouard, DBA, FCPA, FCA est professeur titulaire à la Sprott School of Business, Carleton University et il est spécialisé en comptabilité et fiscalité. Il est aussi directeur fondateur du Sprott Centre for Social Enterprises / Centre Sprott pour les entreprises sociales (SCSE/CSES), un centre de recherche dont l’un des axes de recherche est la gestion des arts. Il s’intéresse à l’industrie francophone de l’humour au Québec et aux dimensions liées à la gestion (entrepreneuriat, philanthropie, aspects financiers des spectacles, écosystème de l’industrie). L’industrie de l’humour au Québec

Emmanuel Choquette

Emmanuel Choquette

Enseignant Université de Sherbrooke, Doctorant département de science politique à l'Université de Montréal

Chargé de cours à l’École de politique appliquée de l’Université de Sherbrooke et doctorant en science politique à l’Université de Montréal, Emmanuel Choquette s’intéresse particulièrement à la communication politique et à la place de l’humour dans les rapports interindividuels et interculturels. Il travaille également sur la vulgarisation des phénomènes politiques et sur la diffusion du savoir à travers la vidéo numérique et les nouveaux médias.
Catherine Côté

Catherine Côté

Professeure agrégée, École de politique appliquée, Université de Sherbrooke

Catherine Côté est professeure agrégée à l’École de politique appliquée de l’Université de Sherbrooke. Elle a également été professeure à l’École d’études politiques de l’Université d’Ottawa et chercheure invitée à la Chaire d’études politiques et économiques américaines de l’Université de Montréal. Elle détient un doctorat en études politiques de l’Université Queen’s et ses recherches portent sur les dynamiques de communication politique et d’opinion publique de même que sur l’analyse du discours. En plus de ses travaux actuels sur le cynisme politique, l’identité nationale et la propagande, elle assure la présidence de la Société québécoise de science politique.
Jérôme Cotte

Jérôme Cotte

Doctorant – Philosophie, Université de Montréal

Après avoir complété un mémoire de maîtrise intitulé L’humour et le rire comme outils politiques d’émancipation?, Jérôme Cotte rédige actuellement une thèse de doctorat au Département de philosophie de l’Université de Montréal. Il se spécialise sur les différentes approches de l’humour dans l’histoire de la philosophie et, de manière plus générale, sur la théorie critique contemporaine. L’humour peut-il constituer un mode de jugement et de connaissance orienté vers la possibilité d’une transformation souhaitable, voire même utopique, du monde? Cette question d’ordre éthique est le fil rouge de ses recherches.
Julie Dufort

Julie Dufort

Doctorante, Science politique, Université du Québec à Montréal et enseignante à l’École nationale de l’humour

Julie Dufort est doctorante en science politique à l’Université du Québec à Montréal. Ses recherches portent sur les représentations du politique dans la culture populaire américaine et plus précisément sur l’utilisation d’humour vexatoire comme stratégie discursive. Elle est membre de l’Observatoire de l’humour et enseigne le cours « Humour et société » à l’École nationale de l’humour. Au printemps dernier, elle a également été professeure invitée à la Western Washington University pour enseigner un cours sur la politique québécoise et les relations Québec/États-Unis.
Mira Falardeau

Mira Falardeau

PhD, professeure retraitée de littérature et de communication des cégeps Sainte-Foy et Limoilou et spécialiste de l’humour visuel

Mira Falardeau est spécialiste de l’humour visuel, soit de la caricature, de la BD et du dessin animé. Détentrice d’un doctorat en Sciences de l’art (Sorbonne 1981), elle a enseigné la BD, la littérature, le cinéma et les communications dans divers cégeps et universités. Elle est commissaire pour de nombreuses expositions sur l’humour visuel, dont la plus récente Manga, art du mouvement (BAnQ, 2011-13). Elle a publié notamment Histoire du cinéma d’animation au Québec en 2006 chez Typo/VLB, Histoire de la bande dessinée au Québec (VLB Éditeur, 2008) et Histoire de la caricature au Québec avec Robert Aird (VLB Éditeur, 2009). Elle vient de terminer un ouvrage théorique, Femmes et humour.
Dominic Hardy

Dominic Hardy

Professeur, Directeur des programmes d'études supérieures, Département d'histoire de l'art, Université du Québec à Montréal

Dominic Hardy est professeur d’histoire et d’historiographie de l’art au Québec et au Canada avant 1900 au département d’histoire de l’art de l’Université du Québec à Montréal (UQAM), où il dirige les activités de l’équipe Caricature et satire graphique à Montréal depuis 2009, lié aux activités pluridisciplinaires du Centre de recherches interuniversitaires sur la littérature et la culture québécoises (CRILCQ-UQAM). Auteur d’études portant sur les productions satiriques des artistes québécois Henri Julien, Albéric Bourgeois, Harry Mayerovitch et Robert LaPalme, il a organisé avec Micheline Cambron (Université de Montréal) et Sophie Montreuil (BAnQ) le colloque Quand la caricature sort du journal: Baptiste Ladébauche (1878-1957) présenté en avril 2013 et dont la publication des actes est attendue pour l’automne 2014.
Lucie Joubert

Lucie Joubert

Professeure, Département de français – Université d’Ottawa

Lucie Joubert est professeure titulaire à l’Université d’Ottawa. Elle a publié trois monographies : Le carquois de velours, L’ironie au féminin dans la littérature québécoise (1960-1980), L’humour du sexe, Le rire des filles, et L’envers du landau. Regard extérieur sur la maternité et ses débordements. Elle a dirigé deux collectifs Trajectoires au féminin dans la littérature québécoise 1960-1990 et La vieille fille. Lectures d’un personnage, ce dernier avec Annette Hayward. Elle a fait paraître en octobre avec Marcel Olscamp le premier tome de la correspondance entre Jacques Ferron, Madeleine Ferron et Robert Cliche, sous le titre Une famille extraordinaire. Elle a dirigé plusieurs numéros de revues, dont Humour québécois paru dans la revue Humoresques, à Paris et Les voies secrètes de l’humour des femmes, paru dans la revue Recherches féministes. Elle travaille aussi à son site La CLEF Comment l’esprit vint aux femmes, consacré à l’humour au féminin.
Jean-Marie Lafortune

Jean-Marie Lafortune

Professeur, Département de communication sociale et publique, Université du Québec à Montréal

Professeur au département de communication sociale et publique de l’Université du Québec à Montréal et rédacteur en chef de la revue scientifique internationale Animation, territoires et pratiques socioculturelles, Jean-Marie Lafortune s’intéresse à l’humour comme clé de compréhension de la communication dans la société contemporaine. Il est notamment l’auteur d’un ouvrage collectif sur La médiation culturelle (PUQ, 2012) et d’une Introduction aux analyses sociologiques du temps hors travail (PUQ, 2005) en plus de signer un chapitre intitulé Le cynisme élevé à la puissance IXE-13 dans le livre Les Cyniques : Le rire de la Révolution tranquille – Une anthologie suivie de sept études.
Steven Legaré

Steven Legaré

Enseignant en anthropologie

Anthropologue de profession, Steven Légaré s’intéresse aux origines de l’humanité, plus particulièrement, à l’évolution des comportements humains. Ses plus récentes recherches abordent le rire et l’humour dans une perspective darwinienne. Il enseigne maintenant au cégep du Vieux-Montréal.
Lélia Nevert

Lélia Nevert

Lélia Nevert est détentrice d’une maîtrise de Lettres Modernes consacrée à Volkswagen Blues de Jacques Poulin et d’une maîtrise d’Histoire de l’Université Toulouse II sur l’affaire des caricatures de Mahomet. Elle prépare actuellement un doctorat en cotutelle en Communication à l’Université du Québec à Montréal et en Histoire à l’École des hautes études en sciences sociales de Paris. Ses travaux se concentrent sur la place de la religion dans les manifestations publiques et notamment les médias. Elle est l’auteure des Caricatures de Mahomet entre le Québec et la France publié aux Presses Universitaires du Québec (2013).

Également comédienne formée aux cours Florent de Paris, elle est sur les planches quand elle n’est pas à la fac, ou met en scène des pièces de théâtre.

Profil EHESS

Michèle Nevert

Michèle Nevert

Professeure, Département d’études littéraires, Université du Québec à Montréal

Professeure au Département d’Études littéraires de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et Présidente du Syndicat des professeures, professeurs et maîtres de langue de l’UQAM, Michèle Nevert s’intéresse à l’étude des rapports entre la littérature et la folie, le langage des malades mentaux et les jeux de langage. Elle est l’auteure de plusieurs ouvrages et articles sur ces questions : Devos, à double titre (PUF, 1994), La Petite Vie ou Les entrailles d’un peuple (XYZ, 2000), « Verbe, vertige et virtuosité», dans Je pense, donc je ris, Normand Baillargeon & Christian Boissinot dir (2010). Elle a participé à l’ouvrage consacré aux Cyniques.
Christelle Paré

Christelle Paré

Doctorante – Études urbaines, Institut national de la recherche scientifique

Christelle Paré est doctorante en Études urbaines à l’Institut nationale de la recherche scientifique, au centre Urbanisation Culture Société. À travers sa thèse, elle tente de faire le portrait des différents acteurs de ce milieu, de comprendre les dynamiques et stratégies propres à l’industrie de l’humour, et à prendre le pouls des rôles joués par la métropole et les différentes régions du Québec dans son développement. Christelle Paré détient une maîtrise en communication publique et un baccalauréat en études internationales et langues modernes de l’Université Laval. Elle a participé à plusieurs enquêtes et communications scientifiques concernant différents pans des industries culturelles au Québec et au Canada.
Louise Richer

Louise Richer

Directrice générale fondatrice, École nationale de l’humour

Diplômée en psychologie et enseignante dans une vie antérieure, Louise Richer est directrice générale fondatrice de l’École nationale de l’humour. L’institution créée en 1988, aujourd’hui reconnue internationalement, est considérée comme un pilier de l’écosystème culturel québécois. Porte-parole avérée et figure emblématique du milieu de l’humour, elle stimule les discussions sur la place et le rôle de l’humour dans la société en organisant, entre autres, les premiers colloques de réflexion sur le sujet au Québec et en créant l’Observatoire de l’humour. La lauréate du Prix femmes d’affaires du Québec catégorie OBNL 2014 et du Mercure Leadership Germaine-Gibara catégorie PME 2015 complètera en décembre 2015 le EMBA McGill – HEC Montréal, formation pour laquelle elle a reçu une bourse d’études.
Benoit Savard

Benoit Savard

Concepteur en environnement d'apprentissage virtuel - SMA Solutions de Micro-Apprentissage

Consultant senior, formateur, coach et conférencier, Benoit Savard est le fondateur et président de la firme SMA Solutions de Micro-Apprentissage. Il possède une vaste expertise dans le domaine de la formation, de la performance organisationnelle et du développement des compétences pour les postes clés et stratégiques en entreprise. Il agit à titre de directeur de projets lors des mandats et a participé à plus de 800 projets en performance organisationnelle à ce jour. Son intérêt marqué pour l’innovation, sa polyvalence et sa vision peu communes l’ont incité à intégrer la technologie aux solutions d’apprentissage que SMA offre à ses clients.
Daniel Thibault

Daniel Thibault

Auteur et organisateur du spectacle de la Coalition des humoristes indignés (CHI)

Réputé pour sa plume irrévérencieuse, Daniel Thibault a collaboré à l’écriture de plusieurs spectacles d’humoristes québécois, dont Martin Matte, François Morency, Mario Jean, Claudine Mercier, Patrick Huard, etc. Son incursion dans le milieu de l’humour lui a valu quatre Olivier en tant que metteur en scène et auteur. Pour la télévision, il a coécrit Mirador et La vie parfaite. Notons également qu’il est l’ancien chanteur du groupe heavy metal TSPC. Daniel Thibault, très actif sur le réseau de microclavardage Twitter, est maintenant reconnu comme un influenceur d’importance au Québec via les médias sociaux.

Soyez informé des événements à venir!

Votre email (obligatoire)